Caribous de Val-d’Or : « S’il faut une crise, on va la faire », dit la chef de Lac-Simon

Des chefs anichinabés dénoncent la position du gouvernement du Québec quant à la harde de caribous de Val-d’Or et se disent prêts à se mobiliser. Le sujet sera d’ailleurs abordé dans une rencontre entre les chefs qui aura lieu la semaine prochaine, selon ce qu’a appris Radio-Canada.

“C’est très très choquant”, déclare d’entrée de jeu la chef de Lac-Simon, Adrienne Jérôme, à propos de la position du gouvernement du Québec sur la harde de caribous de Val-d’Or.

Selon elle, le gouvernement devrait assurer une protection plus grande du secteur. “Ce n’est pas juste en tuant les loups qu’on va sauver les caribous, là, parce que les caribous, ils ont besoin des vieilles forêts”, explique-t-elle.